Top

Photographies

 

English below

Voici une série photographique créée à l’occasion de La Démarquise. Ces photographies, retravaillées à la main par Louise Bédard, ont été exposées dans une des salles adjacentes à la salle de représentation de l’Agora de la danse, du 16 au 19 mars 2016. Le texte ci-dessous accompagnait l’exposition :

«Le collage, la peinture, la sculpture, le dessin, la photographie marquent mon chemin et continuent d’être des éléments avec lesquels j’entretiens un rapport privilégié. Les arts visuels m’inspirent encore et toujours, ils s’intègrent dans mon processus créatif. C’est par eux — tout autant que le choix des interprètes, des collaborateurs et des collaboratrices avec lesquels je travaille — que se matérialisent mes impulsions imaginatives et animent ma démarche.

Depuis 2004, en marge de mes activités chorégraphiques, dans un esprit de récupérer pour mieux créer, je découpe, je colle, je décolle et recolle. J’ai réalisé ainsi une série de collages qui m’ont permis d’ausculter l’essence du mouvement en vue de le transposer en langage chorégraphique.

Cette fois, c’est une série photographique qui accompagne La Démarquise. Les danseuses ont été mes sujets et mes modèles. Au milieu de la salle de répétition, je me suis mêlée à leurs mouvements créant un jeu où les interprètes ne dansent plus pour une chorégraphe qui prend des notes, mais pour quelqu’un qui s’agite devant elles, qui agit comme premier public, qui pose un regard à travers l’objectif d’une caméra. Dès lors, il s’est tissé un rapport étroit entre chorégraphe et danseuses où chacune devient complice et responsable de sa présence à l’autre.

De retour à l’atelier, seule, je scrute, manipule, détourne, m’approprie les prises de vue en y ajoutant de nouveaux éléments. Je superpose au matériau des couches, des traits et des marques colorés qui apportent un nouvel éclairage. Tel un carnet de notes, j’observe l’avancement de La Démarquise, analyse les points de départ de l’impulsion du mouvement et du geste tout en livrant bataille contre l’éphémérité de la danse. Je suis à la fois spectatrice et partie prenante d’une œuvre chorégraphique et visuelle en devenir.

Cette série photographique offre une autre clé de lecture à l’œuvre qui se joue sur scène, elle s’inscrit dans une autre temporalité où se conjuguent mémoire et instantanéité dans l’expression de la complexité et de la fragilité des êtres». Louise Bédard


  

Toutes ces œuvres originales sont disponibles pour la vente. Contactez-nous pour plus d’information.

Les revenus obtenus en vertu de ces ventes seront versés au fond de création de Louise Bédard Danse. Vous pouvez également contribuer au financement des activités de la compagnie par un don via CanaDon. La compagnie est un organisme de bienfaisance enregistré.

 

 

Here is a serie of pictures created during La Démarquise. They are reworked by hand by Louise Bédard and were exposed in an adjacent rooms at the Agoras auditorium, from March 16th to 19th 2016 .


  

All these original works are available for sale. Contact us for more information. All revenues received through these sales will be allocated to the creation fund of Louise Bédard Danse. You can help Louise Bédard Danse fulfill its mandate of giving people access to original and quality contemporary dance works by donating by CanadaHelps. The company is a registered charity organization.