Top

Louise Bédard

Portrait Louise Bédard

 

DIRECTRICE ARTISTIQUE ET CHORÉGRAPHE

Louise Bédard fait d’abord sa marque comme interprète, au contact de nombreux chorégraphes de la scène contemporaine avant de devenir elle-même créatrice. Cofondatrice de Circuit-Est centre chorégraphique, elle fonde sa compagnie Louise Bédard Danse en 1990.

Louise Bédard conçoit et livre ses œuvres comme un échafaudage de couches successives qui donnent la pleine mesure à son imaginaire. L’être au singulier et sa relation plurielle au monde se retrouvent souvent au cœur de ses créations. Elle a régulièrement collaboré à des projets multidisciplinaires et puise les couleurs et les timbres de son langage chorégraphique dans d’autres formes d’art. Elle a signé une trentaine de pièces pour sa compagnie, ainsi qu’une quinzaine de commandes pour différents groupes et artistes.

Ses multiples expériences l’amènent à se rapprocher de l’essence même du mouvement, celui qui fait sens pour elle et qui lui laisse tout l’espace dont elle a besoin pour libérer un imaginaire débordant. À cet égard plusieurs récompenses soulignent son travail: le Prix Jacqueline-Lemieux (1983), le Prix d’Auteur des 5e Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis (France, 1996) pour le sextuor Dans les fougères foulées du regard et le Prix national Jean A. Chalmers de danse (1997) pour ses pièces Cartes postales de Chimère et Dans les fougères foulées du regard.

Louise Bédard puise souvent son inspiration auprès d’autres artistes, plus particulièrement les femmes-créatrices. Sous le vocable itinéraire multiple, qu’elle nomme cycle de création, elle a notamment regroupé les œuvres Elles (2002), Ce qu’il en reste (2005) et Enfin vous zestes (2008). Avec le cycle Série solos (2011), elle plonge à nouveau dans une expérience inédite, celle de concevoir des œuvres dans des lieux autres que ceux habituellement dédiés à la danse, offrant au spectateur l’occasion de vivre diverses expériences dont celle de proximité avec les danseurs. Pour La Démarquise (2016) les spectateurs sont conviés à pénétrer dans un univers singulier inspiré entre autre du travail de l’artiste plasticienne portugaise Paula Rego, où le « féminin » est abordé de façon inédite et rafraîchissante, nous laissant entrevoir une vision surprenante de la danse.


  DÉMARCHE et ESTHÉTIQUE

Le travail chorégraphique de Louise Bédard est fortement imprégné par son passé d’interprète. Le travail gestuel et la dimension humaine des danseurs occupent toujours une large place dans ses œuvres.  Que ce soit à travers son métier d’interprète ou celui de chorégraphe, elle ausculte le mouvement pour formuler un langage chorégraphique qui dépeint avec poésie, humour et ironie la complexité et la fragilité des êtres. Ces œuvres sont bouillonnantes et empreintes d’un regard personnel et d’une grande lucidité.

La chorégraphie de Bédard se confond avec son style d’interprétation, à la fois méticuleux et infiniment subtil. Chaque geste est clairement défini à partir du sursaut d’un muscle de la joue jusqu’au fléchissement du bout du doigt. L’éclairage et les décors sont construits avec le même soin que ses mouvements. Ces œuvres multidimensionnelles, faisant preuve à la fois de délicatesse et d’intelligence, ont un effet poignant sur le spectateur. (Source)

Linde Howe-Beck, L'encyclopédie canadienne

  PRIX ET DISTINCTIONS
  • 1983 : Prix Jacqueline-Lemieux
  • 1996 : Prix d’Auteur des 5e Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis
  • 1997 : Prix national Jean A. Chalmers de danse
  • 2005 : Finaliste en danse – Grand Prix du Conseil des Arts de Montréal
  • 2016 : Finaliste en danse – Grand Prix du Conseil des Arts de Montréal


Photo > Louise Bédard / Crédits : Angelo Barsetti